DragonBox Elements, le jeu qui enseigne la géométrie en catimini, vient d’arriver sur iOS et Android !

Distingué par plusieurs prix, aux International Serious Play Awards et aux trophées Wouap Doo Apps jeunesse, DragonBox Elements est un puzzle game éducatif aux plus de 100 niveaux, dans lesquels les joueurs résolvent des énigmes à l’aide de créatures amusantes et aux multiples pouvoirs. Mais ces créatures ont un secret. Ce sont toutes des formes géométriques, et leurs pouvoirs cachent en fait des propriétés mathématiques bien réelles. On trouvera ainsi dans DragonBox Elements des triangles, des quadrilatères, des cercles, et tout un jeu de relations entre angles, longueurs et lignes parallèles.

Dans DragonBox Elements, la mission du joueur est de retrouver des créatures, et de les aider à regagner des pouvoirs. Comme ces créatures et leurs pouvoirs correspondent à des concepts mathématiques, le joueur doit en fait identifier des formes, et démontrer leurs attributs, c’est à dire faire des démonstrations mathématiques complètes, sans même avoir conscience de faire de la géométrie !

Le joueur qui doit trouver une créature à deux cornes (triangle isocèle), devra par exemple voir que trois points permettent de faire une créature (triangle), et que celle ci se trouve inscrite dans un cercle qui permet de prouver que deux de ses côtés sont de même couleur (c’est à dire longueur) car ce sont des rayons du même cercle, et qu’il s’agit donc d’une créature (triangle) à deux cornes (isocèle).

Ne pas dire que des mathématiques se cachent derrière le jeu permet de se laisser captiver par des personnages attachants et des énigmes à la logique jubilatoire, qui motivent les joueurs dans leur progression. Grâce à cette approche inédite, il est facile d’apprendre et de gagner en confiance sur des bases solides.

DragonBox Elements tire son inspiration de l’ouvrage “Eléments”, un des travaux les plus importants de l’histoire des mathématiques. Écrit par le mathématicien grec Euclide, “Eléments” décrit les bases de la géométrie en utilisant un système logique unique et cohérent. Ses 13 volumes sont depuis 23 siècles une référence, et DragonBox Elements permet à ses joueurs de maîtriser, en quelques heures seulement, ses axiomes et ses théorèmes essentiels !

Ce jeu est recommandé dès 8 ans, et constitue une excellente introduction au programme de géométrie de collège. L’exploration des propriétés des formes géomtriques par la preuve Euclidienne permet aux joueurs d’améliorer leurs capacités de raisonnement logique, et de gagner une compréhension instinctive des bases de la géométrie. WeWantToKnow propose des ressources pédagogiques gratuites à ses joueurs qui souhaitent transférer ce qu’ils ont appris, et devenir capables de faire des démonstrations mathématiques sur papier.

Sur iOS : https://itunes.apple.com/fr/app/dragonbox-elements/id875267105?mt=8
Sur Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.wewanttoknow.Euclid&hl=fr

Captures d’écran : https://www.dropbox.com/sh/h9izs8casjafqzc/AACuB7i2xHvCfgKtb4Mq6TDAa?dl=0

A propos de We Want To Know

Il était une fois un prof de maths, Jean-Baptiste Huynh, qui remarqua que beaucoup de ses élèves, de jeunes gens enthousiastes et intelligents, avaient des difficultés particulières avec les maths. Il se dit que le problème venait sans doute de la manière dont ce sujet était enseigné, plutôt que de ses élèves. Pour remédier à cela, il décida donc de fonder en 2011 une société éditrice de jeux éducatifs, WeWantToKnow, avec Patrick Marchal, docteur en sciences cognitives.

WeWantToKnow a créé et publié en 2012 et 2013 les jeux de la gamme DragonBox Algebra, qui a remporté de multiples récompenses, et fait l’objet d’éloges venant aussi bien de la Maison Blanche que de la première ministre de Norvège, et bien sûr des milliers de parents qui ont vu leurs enfants faire un bond en avant dans leur compréhension des maths grâce à ces jeux. En 2014, WeWantToKnow a publié DragonBox Elements, un jeu conçu pour permettre à ses joueurs d’apprendre les bases de la géométrie et des démonstrations mathématiques.

Contact Presse

Serge Versillé
serge@wewanttoknow.com
Twitter: @sellisrev